Le festival

UN ENGAGEMENT FORT

La démarche du festival repose sur 3 domaines globaux et transversaux :
l’Environnement, le Social et l’Économie.

Comment minimiser l’impact environnemental du festival ?

Comment encourager des actions sociales et solidaires et intégrer les problématiques d’accessibilité et d’insertion des publics au sein du festival ?

Comment promouvoir une économie locale et éthique en intégrant les logiques d’ESS (économie sociale et solidaire) au festival ?

La démarche développement durable concerne à la fois l’activité interne du festival et celle de ses parties prenantes. Elle repose sur un outil,  la « RSO », (Responsabilité Sociétale des Organisations) appliquée et animée en interne, intégrant les principes suivants : La gouvernance et la loyauté des pratiques, la gestion des Ressources Humaines et les conditions de travail, l’environnement, la diversité culturelle et le territoire.

Le festival est un réel laboratoire d’expérimentation et un vecteur de sensibilisation auprès de l’ensemble de ses publics. Cette démarche est pour nous un enjeu de structuration et de pérennisation du festival sur son territoire.

ET CONCRÈTEMENT ?

ALIMENTATION

Court-circuiter le système en mangeant mieux !

LES OUTILS UTILISÉS

Un état des lieux a été réalisé en 2016 sur la part des produits locaux, AB (agriculture biologique) et issus des grandes distributions, consommés pendant le festival

Rédaction d’une charte éco-responsable à destination des restaurateurs ambulants

Rédaction d’un cahier des charges éco-responsable à destination de notre prestataire « L’école des saveurs » (restauration bénévoles et artistes)

LES PARTENARIATS MIS EN PLACE

Partenariat avec « L’école des saveurs » pour la restauration bénévoles et artistes : menus composés de produits frais / légumes de saison, proposition d’un repas végétarien. 100 % des produits sont locaux et bons !

Partenariat avec une épicerie solidaire pour la gestion des restes alimentaires à la fin du festival

LA CONCRÉTISATION SUR LE FESTIVAL

Un espace 100% local et issu du terroir sur l’espace payant : « L’espace Candéloco »

Un espace 100% local et AB en présence de paysans à l’éco-village gratuit : « L’espace Paysans de Touraine »

DÉCHETS

Tout le monde a droit à une deuxième chance, ici on trie !

LES PARTENARIATS MIS EN PLACE

Récupération des bouchons de bouteilles plastiques au camping pour l’association « Les Bouchons d’amour »

Collaboration avec Tri 37 pour la mise en place d’une chaine de tri au camping

LA RÉDUCTION DES DÉCHETS

Installation de poubelles de tri sur l’ensemble du festival

Sensibilisation du public et des équipes par la commission environnement et les techniciens du service déchet de Tour(s)Plus

Installation toilettes sèches sur l’ensemble des espaces du festival

Utilisation de gobelets réutilisables en partenariat avec Ecocup et Esprit planète

Utilisation de vaisselle compostable sur l’ensemble des espaces du festival valorisées en amendement agricole

LA VALORISATION DES DÉCHETS

Création d’instruments de musiques à partir d’objets de récupération avec l’IME et le FAJ de Luynes, « L’instrumentarium »

Revalorisation des affiches des groupes du festival en packages pour les bénévoles

Utilisation de matériaux de récupération pour la majorité des créations et constructions du festival

Attention portée à la pérennisation des constructions et des décorations

TRANSPORT

90 % des émissions carbone proviennent des transports, transportez-vous… autrement !

LES DIFFÉRENTS MOYENS DE TRANSPORT

Mise à disposition de navettes Fil vert gratuites au départ de la gare routière de Tours jusqu’au site du festival

Tarification spéciale à 4 euros Aller/Retour en TER Centre depuis toutes les gares routières de la région Centre jusqu’à la gare de Monts pour les festivaliers

Proposition d’un parcours à vélo balisé et sécurisé « Pédalons jusqu’à Terres du Son » depuis la gare routière jusqu’au site du festival avec un arrêt surprise à la Gloriette

Proposition de deux plateformes de covoiturage : Free covoiturage et covoiturons-en-touraine

Utilisation de voiturettes électriques en backstage par l’équipe organisation

DES TRANSPORTS ACCESSIBLES À TOUS

Proposition d’un transport en commun adapté gratuit à destination des clients de l’institut du Mai de Chinon assuré par le conseil départemental

Proposition d’un transport spécialisé PHMR gratuit sous réservation via un numéro Vert du Conseil départemental

ACCESSIBILITÉ

Social et solidaire, un festival pour tous !

POUR LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP'

Prise en compte du handicap’ moteur, intellectuel, psychique et sensoriel dans les l’aménagement du festival, les services, la programmation, la communication…

Programmation à destination du jeune public sur l’éco-village et auprès des personnes sourdes et malentendantes

Construction d’une communication facile à lire et à comprendre pour les personnes déficientes, sourdes et malentendantes en partenariat avec le SAvS de Tours.

POUR LES PERSONNES DÉFAVORISÉES

Intégration d’une politique tarifaire accessible : tarif réduits, espace gratuit (Éco-Village), offre de 200 places à Culture du cœur

LES COLLABORATIONS

Collaboration avec des jeunes en insertion (IME de Luynes, Chambray, Chateau-Renault, FAJ de Luynes, ESAT de Montlouis, CESAP de Reugny, Institut du Mai .) sur des actions à l’année et au sein du festival

COMMUNICATION

Une communication responsable, c’est quoi ?

LE CHOIX DES IMPRIMEURS

Utilisation de papiers recyclés et PEFC

Collaboration avec un imprimeur local

Utilisation d’encres végétales pour les impressions

Limitation des impressions des supports papiers

LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION

Visibilité sur la démarche développement durable engagée sur le festival

Intégration d’une minute verte à chaque newsletter pour la sensibilisation des publics aux alternatives locales, aux initiatives DD du festival et aux enjeux éco-responsables

LE MERCHANDISING

Proposition d‘un merchandising éthique et responsable : Tissu bio et limitation des goodies

ÉNERGIE

Soleil, LED, mollets… autant d’alternatives aux énergies fossiles !

RÉDUCTION DES CONSOMMATIONS D'ÉNERGIES ET PROMOTION DES ÉNERGIES RENOUVELABLES

Prise en compte de l’état des lieux de Solision’ Event pour une meilleure optimisation de nos consommations énergétiques sur l’édition 2017 du festival

Installation à 100 % de LED sur la scène éco-village et dans toutes les toilettes sèches

Partenariat avec Equinoxe pour le projet Anoora et Electriciens sans frontières

SENSIBILISATION ET PRÉVENTION

Gesticulations, rencontres, expositions, ateliers… on parle de tout !

LA PROGRAMMATION

Les Terres de rencontres sur l’éco-village : Conférences gesticulées, ateliers et temps de rencontre

Des spectacles développement durable tout public sur l’éco-village

Un espace projection à l’Éco-Village de 22h30 à 1h00 Am

Proposition d’une bibliothèque engagée sous la yourte, d’ateliers et de séances bien-être, animés par le Tchatch’ Café-Animations et aussi d’expositions proposées par les associations DD de l’éco-village

Installation d’expositions et proposition de campagne de sensibilisation sur l’ensemble des espaces du festival

Programmation d’une journée professionnelle sur les enjeux du développement durable dans la culture avec des professionnels et des amateurs du secteur en backstage

LA PRÉVENTION

Intervention d’associations de prévention sur les risques liés à la drogue, l’alcool et la sexualité

LA SENSIBILISATION

Coordination d’une équipe de 70 bénévoles environnement sur les trois jours du festival

Animation par les porteurs de paroles de la commission bénévole environnement avec les festivaliers sur des questions sociétales actuelles

Proposition de formations au tri des déchets et aux risques auditifs auprès de l’organisation bénévole

Vous souhaitez en savoir plus ?
Téléchargez notre rapport Développement Durable TDS2016 !

UN CADRE BUCOLIQUE

Le Château de Candé - Un cadre bucolique

Situé en plein coeur de la Touraine, le Château de Candé vous propose un voyage au centre d’un lieu historique dans un cadre bucolique des plus agréables que vous pourrez découvrir en visitant son vaste parc.
Le domaine de plus de 250 hectares, véritable écrin de verdure autour du château, recèle une flore et une faune remarquables : 60 chevreuils, 150 espèces d’oiseaux multiples et rares, la héronnière, et même des festivaliers pendant le mois de juillet…

Les jardins, potagers, les jeux de courses de chevaux à pédales, le dragon (Et oui, le dragon !), les écuries, la jolie vue, bref : tout y est agréable pour tous les membres de la famille.

Le Château et son domaine sont d’ailleurs ouverts à la visite tout au long de l’année ! 
Nous vous invitons à vous rendre directement sur Le site du Domaine pour y découvrir le programme des activités ainsi que plus de détails.

L’Asso

« L’Asso » est l’association organisatrice du festival Terres du son.
Elle gère également Le Temps Machine, la salle de musiques actuelles de l’agglomération tourangelle.

Initiée par quelques tourangeaux en 2004, elle est encore aujourd’hui sans but lucratif et animée par des valeurs citoyennes de proximité.
Elle adopte un fonctionnement de l’économie sociale et solidaire autour d’une gestion désintéressée, démocratique et participative.

En plus, elle s’inscrit maintenant dans une démarche de RSO (responsabilité sociétale des organisations) notamment visible par l’engagement développement durable du festival.

L'Asso - Organisatrice du festival
L'Asso

Autour de valeurs communes et d’objectifs partagés, les deux projets de l’Asso mènent une activité complémentaire. Ils permettent de nombreuses actions tout au long de l’année, comme des concerts, de l’action culturelle ou encore de l’accompagnement.
Ce volontarisme fait de l’Asso un acteur à part entière du territoire qui contribue au soutien des musiques actuelles et favorise un accès le plus large possible à la culture.

LA COMPOSITION DE L’ASSO

L’association est constituée de membres bénévoles, d’adhérents individuels, d’adhérents partenaires, de salariés et des membres fondateurs. En tout, ce sont 1000 personnes et structures qui contribuent à son activité, pilotée par une équipe de permanents.

Le financement de l’Asso

15% de frais de structure, 31% artistique, 8% assurances et taxes, 5% communication, 41% technique - logistique - sécurité
15% partenaires privés, 44% recettes de billetterie, 29% recettes annexes, 12% subventions et aides