Vue depuis le chapit'O (rouge) l'esplanade du festival

La démarche

Terres du son : l’expérience d’un éco-festival

Structure en bois représentantant le logo TDS rempli de canettes recyclables

Un laboratoire d’expérimentation pour le développement durable

Depuis près de 15 ans, Terres du Son milite pour un événement alliant découverte musicale et sensibilisation éco-responsable. Ancré au cœur d’un cadre exceptionnel et protégé – le domaine de Candé et son château du 16ème siècle – le festival invite petits et grands à vivre trois jours de fête, de musique, de coups de cœur, de débats et de rencontres.

 

Véritable laboratoire d’expérimentation pour le développement durable, Terres du Son remet chaque année ses choix en questions afin d’offrir à ses festivaliers un événement toujours plus innovant, porteur d’idées nouvelles et en accord avec les trois piliers du développement durable : l’économie, le social, l’environnement.

Vue du viaduque

Et concrètement ?

Comment cela se met en place dans l’organisation du festival ?

En travaillant un plan d’action spécifique sur chacune des thématiques du développement durable : impact environnemental, valorisation du territoire, insertion et accessibilité, économie locale…

  • Favoriser une agriculture bio et responsable
  • Réduire nos consommations énergétiques et notre consommation d’eau
  • Limiter et trier nos déchets
  • Encourager la mixité sociale et faciliter l’accès pour tous
  • Accompagner et sensibiliser les festivaliers

Un domaine protégé

Le domaine de Candé : un espace naturel protégé

Ancré au cœur du bucolique domaine de Candé, mis à disposition par le département d’Indre-et-Loire, Terres du Son a la chance de jouir d’un exceptionnel écrin de nature protégé.

Un espace que le festival veille à préserver et valoriser.

Chateau du domaine de Candé
L'intérieur d'une cabane dans le village